The Latest

Tiède-froid-tiède…

On 4 janvier 2008, in General, by tom58
7

Un petit apperçu de l'automne doux que nous avons eu cette année, qui s'est transformé tardivement en hiver glacial.

 

 La saison n'est pas finie! 

 

Retour sur le Printemps

On 28 août 2007, in GOBAGES, by tom58
7

L'été s'achève et pour ceux qui comme moi sont restés dans la moitié Nord de la France, question ensoleillement on ne peux pas dire que c'était la fête!

Je suis retombé sur des photos prises au printemps dernier, du temps où le soleil nous annonçait les beaux jours qui ne sont pas arrivés…

Ca met un peu de couleur sur la toile alors j'ai voulu en faire un sujet. Le voici en diaporama

 

 

Les belles Morvandelles

On 16 août 2007, in General, by tom58
5

Voici une petite présentation de mes partenaires de jeu préférées

Les truites du Morvan sont de petites tailles, la moyenne des prises sont entre 15 et 25 cm… J'aimerais bien qu'elles soient plus grandes mais leur nervosité compense bien ce seul petit "défaut"!

Bien sûr c'est une moyenne. On peut trouver plus petit:

mais voici ce que je prends en majorité

Et de temps en temps c'est plus gros mais très rarement plus de 30 cms!

Des poissons à la robe sombre

Les vraies "noireaudes" du Morvan

Des bijoux qui éveillent toujours la curiosité et forcent l'admiration

Grâce à leurs points rouge sublimes

Elles sont souvent motivées pour monter sur une mouche

Bien qu'elles soient régulièrement capricieuses

Les jours fastes sont à marquer d'une croix, comme la fois où celle-ci est venue gober mon palmer alors qu'elle n'avait pas fini la digestion de son chabot…

C'est rarement un festival de prises mais tenir ça dans les mains vaut vraiment le coup

Alors tant pis pour la taille, je fais avec… Et avec une soie de naturelle de 2 et une canne bien douce c'est la pied!

Il paraît que les rivières du Morvan se méritent: eaux vives, rochers glissants, gobages rarement présent et petites truites…

Alors si vous passez dans le coin, bon courage mais surtout préservez ce trésor: No Kill intégral svp!

 

 

 

Ca y est, après mes essais ratés en Corse à traquer le Bar me voici enfin récompensé de m'être levé à l'aube pendant la quasi totalité de mes vacances!

Direction le Morbihan, une autre région magnifique de notre pays

Des couleurs superbes en bord de mer

L'une des maison les plus connues du Golfe

 

Des paysages classiques mais toujours sympas à photographier

paisible

Et voilà le premier bar à la mouche pour moi! On ne rigole pas!! Il ressemble plus à une sardine mais il m'a bien fait plaisir.

Et puis le grand frère est arrivé deux minutes plus tard. Là ça commence à secouer le carbone!

Hélas ça sera tout pour la semaine…

Mais niveau paysage, j'ai vécu un moment incroyable…Un coucher de soleil de 15 minutes hallucinant. Le plus beau que je n'ai jamais vu!

Cela a commencé par une fin de petite pluie sur le Golfe

Et puis la couleur est arrivée tout doucement

en s'intensifiant au cours des minutes

pour cracher un rouge vif entre une petite lucarne de nuage

je suis resté scotché!

J'ai pausé mon appareil pour profiter à fond de ce spectacle magique

Et puis en deux minutes tout a viré

Bouffé par les moustiques, il était temps de rentrer conscient d'avoir vécu un moment exceptionnel

J'espère vous avoir fait partager cet instant mémorable!

PS: pour les septiques, je vous promets que les photos n'ont pas été retouchées! C'est du live en direct!

 

 

Essai de PALM en mer sur les rivages Corses

On 25 juin 2007, in General, by tom58
4

15 jours de vacances les pieds dans l'eau, sur la côte Ouest de la Corse en dessous d'Ajaccio… le pied total!

Il n'en fallait pas plus pour que je glisse dans mes bagages ma canne soie de 8 et quelques streamers à Bars, Baracudas et autres Dentis qui devaient roder aux alentours de la presque île sur laquelle nous avions loué une chouette villa…

 C'est parti! Ciao la grisaille parisienne, le soleil ne nous quittera plus pendant 15 jours…

bienvenue en Corse, on a hâte de sentir l'odeur du maquis

 

 le premier matin, c'est le choc… 5 heures, le soleil se lève sur la baie d'Ajaccio… c'est sublime

Il y a du bateau mais pas de touristes!

c'est dans ce cadre que je vais faire les premières armes de PALM en mer

C'est transparent et assez destabilisant en fait…

Le premier matin aura été le meilleur!… j'ai passé toutes ma boite sur quelques baracudas qui ne faisaient que suivre mes streamers, tourner autour sans les attaquer… De rage j'ai noué un stream à brochet qui était resté dans ma boite. Premier posé, un gros remous juste derrière…je strippe vite et BOUM l'attaque est franche et le poisson piqué! J'ai le temps de le juger à travers cette eau transparente… Il sonde en force, il est gros, mais trop gros pour mon fil qui casse… Il est 6 heures du matin et le meilleur est passé…

Gonglé à bloc par cette première expérience, je reviendrais à plusieures reprises sans succès… Que des suivis de barracudas et deux petits bars n'ont pas voulu plus jouer avec moi…  Tant pis.

Le lieu de la casse

une végétation sympa

 Je retesterai la palm en mer en juillet dans le Golfe du Morbihan, en attendant j'ai profité du paysage

du soleil, si rare en ce moment sur le Continent…

de l'eau chaude et transparente (masque et tuba, voire des baracudas sous l'eau c'est top)

et d'une lumière magnifique

 qui dure jusqu'à la fin du jour

Si vous rajoutez à ça la charcuterie Corse de premier ordre, la gentillesse des habitants et la beauté de l'arrière pays, on peut revalider sans sourciller le surnom de "l'ïle de beauté"!

 

L’automne du Morvan

On 7 novembre 2006, in General, by tom58
8

j’adore cette saison

Les matins sont plus frais

les couleurs plus chaudes

les brochets sont actifs

on se croirait au Canada

c’est paisible

les champignons sont de sortie

et les becs aussi

tout passe vite

et les premiers signes ne trompent pas

l’hiver approche!

 

Bec dans l’eau…

On 2 octobre 2006, in General, by tom58
5

Ca y est, l’automne est arrivé. Tout est prêt pour commencer ma saison au brochet!

Direction la rivière dès les premières heures du matin

les voisines se réveillent doucement



la brume s’en va

en laissant une rosée collée aux toiles d’arraignées

le terrain de chasse est ouvert, ça sent le brochet à plein nez!

Il ne reste plus qu’à aller chercher les clients. Au menu du jour: "Streamer-grosse bouchée sur son hameçon aiguisé", sa "peau de lapin sur son coulis de montage anti-herbe" et son incontournable "Guido Vink sauce anti-bredouille"

Le premier client a été très mal élevé! Il s’est rué sur ma peau de lapin et l’a recrachée aussi sec! … je n’ai même pas eu le temps de le servir correctement… J’ai également eu le droit à sa petite cousine dite "la perche" qui s’est mise à chipoter en testant du bout des lèvres… un scandale!

Et pourtant la table était bien dressée…

Finalement c’est le fils qui a terminé le plat préparé pour son père…

… aucune éducation! On reviendra tenter les parents plus tard. Il paraît que le grand-père traîne souvent dans le coin… Alors faites passer le bruit: le restaurant est ouvert!

 

Un diagnostic? la réponse de l’ONF

On 18 août 2006, in General, by tom58
4

En début de semaine je me suis rendu sur un parcours que je n’avais pas pratiqué depuis 1 an.

Niveau pêche c’était sympa. Pas mal de gobages, quelques beaux poissons m’ont donné l’envie d’y retourner prochainement. A la fin de ce parcours se trouve une belle sapinière très dense (sur peut être 100 mètres carrés) avec des arbres qui me semblent âgés vu leur hauteur (20-30 mètres?). Des sapins qui avaient l’air en pleine forme la dernière fois que je les ais vus…

Mais voilà ce que j’ai trouvé lors de cette sortie…

Beaucoup de sapins sont morts, ceux qui les entourent ne semblent pas en pleine forme et j’ai bien peur que cette sapinière meure à grande vitesse.

Est-ce que quelqu’un sait ce qui se passe sur ces arbres? Est-ce un virus qui ronge les sapins? Est-ce une mort naturelle liée à l’âge ou à la situation de la sapinière (près de la rivière dans une vallée encaissée mais assez ensoleillée quand même) J’espère en tous les cas que ce n’est pas dû à une intervention d’un homme…

Si vous pouviez m’éclairer sur le sujet ça serait sympa!

merci d’avance

(suite…)

 

Retour dans le Morvan

On 8 août 2006, in General, by tom58
5

Après une semaine passée en vacances dans le Morbihan, me voici de retour dans le Morvan

Le paysage qui me mène à la rivière

mérite de faire une pause pour admirer tout ça…

Voici l’entrée de mon terrain de jeu, un passage qui me tend les bras

et qui m’ouvre sur la rivière

mais les poissons ne sont pas dehors, alors je regarde ce qui me passe à côté

Et puis finalement c’est simple, pour trouver les truites il suffit de suivre les pointillés!

Les voilà. L’intérêt de cette photo est la couleur de la roche: sublime!

A bientôt

 

« Y’à plus rien… »

On 10 juillet 2006, in General, by tom58
2

"Y’à plus rien…"

Cette phrase que l’on a tous entendue au moins aune fois au cours de nos parties de pêche par une main ancienne… j’y ai eu le droit il n’y a pas si longtemps…

Je venais de garer ma voiture et j’étais entrain d’observer l’eau quand soudain un « alors ça donne ? » retentit derrière moi. "Je viens d’arriver" répondis-je.
Pas un regard, il fait comme moi, il scrute la rivière

Et puis le discours que l’on connaît tous par cœur commence :
« pfff y’à plus rien ici… Moi, je venais tous les week end, j’en prenais plein des truites. Sur une semaine j’en avais bien une centaine prises à la fin du séjour et puis des belles hein, pas les toutes petites de 15 cm que l’on prend aujourd’hui…ha non hein des belles de 30-35 (NBB : une taille il est vrai considérée aujourd’hui comme exceptionnelle sur cette rivière granitique ou la majorité des poisons sont entre 15 et 23-23 cm).

Aujourd’hui c’est fini y’a plus rien… Avant les éclosions de mouche de mai recouvraient ma voiture, aujourd’hui c’est le désert… ».

Tout en l’écoutant j’observe un gobage puis deux. « Tiens regardez » poursuit-il, « on voit bien que ce sont des chevesnes qui montent", truites c’est fini… » Et bien moi ces gobages un peu vifs, il me tarde de les essayer car ça n’a rien d’une montée lente de chevesnes!… mais bon il est toujours là et bien décidé à continuer à me saper le moral !

« Quelle misère cette rivière, moi je n’y pêche plus sauf quand je veux faire des vifs pour aller taquiner du carnassier dans le lac ». Devant mon mutisme, le voilà qui s’essouffle… « z’avez essayé plus loin ? » « non ? ha…" et le voilà enfin qui s’en va.

Je laisse disparaître au coin du chemin avant d’attaquer ces fameux chevesnes qui se déchaînent devant moi.. Premier posé, premier pendu, ça frétille beaucoup, ça saute, c’est jaune, ça ne se laisse par ramener tout seul… c’est une belle petite truite que voilà. Le deuxième chevesne s’est métamorphosé sous l’eau en une deuxième belle truite du même calibre ! hé hé, je les remets à l’eau en priant qu’elles ne croisent pas la route de monsieur « »y’a plus rien ».

Heureux de ce hasard, je remonte dans ma voiture décidé à rentrer. 200 mètres plus loin, comme si l’on voulait me donner un signe, la barrière du champs qui mène à un joli plat, bordé de deux courants que j’adore, et qui est TOUJOURS fermée est grande ouverte ! C’est trop beau, je me gare et reprends ma pêche pour quelques minutes. Comme par magie je parviens à ramener dans mon épuisette la plus belle truite de ma saison : 30 cms (ne riez pas, dans cette rivière c’est presque un record !) de beauté sauvage ! Les consignes sont données à cette belle Fario de retourner se planquer d’où elle vient et de ne ressortir qu’à mon arrivée !


(ps: voici une photo d’una autre truite de 26 prise au même endroit car le jour de celle de 30, je n’avais pas d’APN bien sûr!…)

Allez je rentre c’est trop beau. Sur la route je repense au discours de monsieur Yaplurien. « que des chevesnes » : faux, « plus de belles truites » : re-faux « une centaine par semaine » si je compte celle de 30 cela fait une douzaine prises aujourd’hui. Si je pêche une semaine complète : 7X12= 84.. On y est presque !

Bien sûr je ne lui en veux pas, car il est quand même évident que la situation n’a rien de comparable à ce qui se passait il y a quelques temps et que, généralement, les "anciens" connaissent leur sujet.


Mais je préfère prendre des nouvelles auprès de pêcheurs qui me « parlent plus » pour ne pas le nommer Pierrick, (bien connu du site gobages pour ses formidables news et blog) qui connaît bien ma région d’adoption. Effectivement la densité et la qualité des truites est en baisse, et ce malheureusement comme dans beaucoup de nos régions mais le plaisir est toujours là.

C’est ce que nous en avons conclu avec Pierrick avec qui qui j’espère j’aurais l’occasion de partir pêcher un jour au pays du « Y’à plus rien »…